En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.

Prévenez les risques sanitaires dus à la chaleur

Mis à jour le 11/04/2018

L’exposition des travailleurs à des températures élevées peut avoir de graves conséquences pour la santé. En cas de fortes chaleurs, des mesures sont à prendre par l'employeur.

Durant les périodes de grandes chaleurs ou de canicule en été, de nombreux salariés peuvent être exposés à ces situations extrêmes dans le cadre de leur travail. Les employeurs ont une obligation de sécurité et doivent prendre les mesures suivantes :  
 
  • Aménagement des horaires de travail ;
 
  • Aménagement des postes de travail par diminution de la charge physique des postes les plus pénibles ;
 
  • Aménagement de l’environnement de travail en prévoyant des sources d’eau potable fraîche à proximité en quantité et en qualité suffisantes ;
 
  • Informer les salariés des risques.


Votre médecin du travail est à votre disposition avant, et pendant la saison estivale, pour vous aider sur les recommandations à mettre en œuvre.


Association de Santé au Travail en Agriculture
Contactez-nous au :
  • 05 46 97 51 04 Charente-Maritime
  • 05 45 97 80 61 Charente

Le coup de chaleur

Gestion d'une situation d'alerte

Comment reconnaître un coup de chaleur ?
Si au cours de travaux exécutés en ambiance chaude, un travailleur présente l’un des symptômes suivants :
  • Maux de tête,
  • Sensation de fatigue inhabituelle, importance faiblesse,
  • Vertiges, étourdissements, malaises, perte d’équilibre, somnolence,
  • Désorientation, propos incohérents,
  • Perte de connaissance,
ATTENTION ! Il peut s’agir des premiers signes d’une urgence vitale.

Il faut agir RAPIDEMENT et EFFICACEMENT, et donner au travailleur les premiers secours :
  • Alerter les secours médicaux en composant le 15
  • Faire cesser toute activité à la personne
  • Rafraichir la personne
  • Transporter la personne à l’ombre ou dans un endroit frais et lui retirer ses vêtements superflus
  • Asperger la personne d’eau fraîche
  • Faire le plus de ventilation possible
  • Donner de l’eau à boire en l’absence de troubles de la conscience
  • Alerter l’employeur